Comment définir la sophrologie par Mme Marie-Hélène Fauré Sophrologue et Mr Michel Fauré Sophrologue


Posté le 11/01/2018
Comment définir la sophrologie par Mme Marie-Hélène Fauré Sophrologue et Mr Michel Fauré Sophrologue

Un résumé sur la sophrologie pour vous permettre d'optimiser votre compréhension


SOPHROLOGIE vient du Grec  SOS - PHREN - LOGOS : Etude de la conscience en équilibre.

   

La Sophrologie  Caycédienne

  • Un entraînement du corps et de l’esprit : entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation dynamique et d’activation du corps et de l’esprit.

L’objectif est le renforcement des attitudes positives au quotidien. Elle permet une meilleure gestion du stress et des émotions négatives. La pratique régulière permet d’optimiser ses propres capacités au quotidien, de façon autonome et dans le respect de la personnalité de chacun.

  • Sérénité et mieuxêtre

Nouvelle conscience de soi : la pratique régulière favorise le développement de la perception positive du corps, de l’esprit, des états émotionnels et des valeurs personnelles.Attitude positive envers soi-même et envers les autres. Expériences variées, selon l’objectif : vitalité, énergie ou relâchement des tensions, sérénité, concentration sur un objectif précis ou un souhait personnel.

Il n'y a pas de limite d'âge de 4 ans à 99 ans…

 

APPLICATIONS

  • Meilleure résistance au stress
  •   Améliorer la qualité de vie sur le plan personnel et (ou) professionnel
  •   Meilleure qualité du sommeil
  •   Sensation de vitalité, récupération rapide
  •   Gestion des émotions
  •   Entreprises : attitude positive, amélioration de l’efficacité, du travail en équipe, de la communication. Prévention du burn-out.
  •   Améliorer la concentration, la mémorisation
  •   Retrouver ou acquérir une meilleure confiance en soi
  •   Préparation aux examens
  •   Sport : préparation aux compétitions
  •   Santé : Fibromyalgie, spasmophilie, anxiété, dépression, acouphènes, douleurs chroniques, préparation d’interventions, préparation à l’accouchement, récupération post opératoire, aide à la rééducation….

 

  « VIVANCE »

L’expérience vécue transforme celui qui l’expérimente. En sophrologie la vivance caractérise le vécu et les bienfaits de l’entraînement.

 

    METHODE CAYCEDO

12 Degrés :   Relaxation dynamique et des techniques spécifiques

Dans les quatre premiers degré la sophrologie permet une mise entre parenthèse des stress extérieurs

  • Le premier degré - le corps et le présent : conscience du schéma corporel, du rôle de la respiration. Apprentissage de l’élimination des tensions et de la somatisation des sensations positives.
  • Le deuxième degré - l’esprit, le futur : prise de conscience de l’esprit et des pensées. Développement de la contemplation du monde extérieur, de notre monde intérieur, et futurisation positive.
  • Le troisième degré - corps-esprit, passé : intégration corps-esprit. Techniques qui aident à percevoir les émotions positives mettant l’accent sur les souvenirs et les expériences passées positives.
  • Le quatrième degré -  les valeurs : présence de nos valeurs positives, les valeurs fondamentales.

Le corps est toujours présent, conscience progressive des tissus : peau, muscles, os et organes internes. Lors des exercices corporels, le cerveau perçoit la présence du corps. Cela permet une mise en parenthèse de l'extérieur pendant un certain temps.

Du 5° au 8° degré une mise entre parenthèse des stress internes. Vider la "conscience interne". Nous allons laisser les contenus de la conscience, pour arriver à la profondeur de la conscience et connaître les "essences pures" de l'être. La liberté est la valeur première de la conscience selon le professeur Alfonso Caycédo.

La liberté est la valeur première de la conscience selon le professeur Alfonso Caycédo. Travail de la sensation, de la perception du corps, de ses mouvements. Travail de la sensation interne générée par tous nos organes, qui nous font percevoir notre existence. Au cours de la deuxième mise entre parenthèse le corps informe le cerveau du message phylogénétique.

A partir du 9° degré la sophrologie permet une projection à l'existence libérée des stress extérieurs et intérieurs.

La profondeur de cette discipline invite à un réel voyage. 

L’efficacité de la Sophrologie scientifiquement démontrée :

1 groupe avec  info, théorie et pratique de sophrologie versus 1 groupe avec info et théorie sans pratique. Résultats au bout d’un mois : anxiété et troubles de l’humeur nettement améliorée dans le groupe avec pratiques.

Quelques conseils :

  • Se pratique n’importe où.
  • Entraînement quotidien : c’est la régularité qui est la clé des résultats.
  • Chaque technique a son propre objectif : selon les besoins de chaque personne.
  • Ne pas forcer les choses, apprendre à percevoir, se concentrer, SANS L’INTERFERENCE DU RAISONNEMENT. Laisser la VIVANCE parler : sans préjugé ni interprétation.
  • Appliquer peu à peu les enseignements dans la vie quotidienne, l’objectif étant de découvrir, conquérir et transformer sa conscience afin de vivre avec plus de sérénité, une meilleure santé et une ATTITUDE POSITIVE…

 

STRESS

Définition : c’est l’ensemble des réponses psycho-physiques face à une situation désagréable (stress négatif) ou agréable (stress positif).

Cette réponse sera différente pour chaque individu.

Après un processus de  stress, il doit y avoir une phase de récupération afin d’éviter les risques de somatisation négative (fatigue, douleurs, insomnies, anxiété…)

Le niveau de stress ne dépend pas seulement de l’intensité du facteur du stress, mais de la réponse de chaque individu : comment je perçois ce stress ?

Cela dépendra de mon état physique, mental, émotionnel, de mes capacités et de ma personnalité.

Au lieu de chercher un coupable extérieur (sur lequel je n’ai aucune action), il est possible de renforcer mes facultés d’adaptation et de réponses.

Prendre conscience, être à l’écoute de soi –même, de son corps, de son esprit, de ses émotions, permet de reconnaître les signaux d’alarme avant que le stress ne se transforme en affection psychosomatique.

L’entraînement sophrologique permet de développer cette capacité d’auto conscience et d’apprendre à se relaxer et à récupérer. La photo ci-dessous n'est pas une pratique de sophrologie, mais nous tenons à indiquer que pratiquer la sophrologie, c'est comme un pianiste : à force de faire des gammes on progresse !

 

 

 RESPIRATION ET SERENITE

La relaxation est un état opposé au stress et permet un apaisement ainsi que la récupération physique et mentale. C’est la base de la sérénité et du calme nous permettant de voir les choses sous un angle positif et avec plus de recul.

Nous savons que notre respiration se trouve affectée lorsque nous vivons une situation émotionnelle agréable ou désagréable (souffle coupé, pleurs…)

En sophrologie nous utilisons la respiration pour tranquilliser nos pensées, nos émotions.

    LA RESPIRATION C’EST LA VIE

C’est le seul système du système nerveux autonome (syst cardiaque, digestif, immunitaire…) sur lequel nous pouvons avoir une action volontaire.

La respiration agit sur le système parasympathique qui apaise le rythme cardiaque, qui détend, qui permet une relaxation du corps et de l’esprit en opposition à l’orthosympathique qui  accélère le rythme cardiaque…

Respiration diaphragmatique pausée : augmentation du volume pulmonaire, diminution de la fréquence cardiaque d’où apaisement permettant de gérer les moments de tensions et de stress et d’entraîner des sensations positives de sérénité.

 

 

 

 


Déposer un commentaire